Duranton (Sigils)

2018
Duranton est un texte non-linéaire qui vient étayer le projet
Sigils. Il s'agit ici d'une mise en page adaptée.


01. L'historien Michael RIX, dès 1955, propularise le terme d'Industrial Archeology à l'université de Birmingham, afin de définir la nouvelle appétence pour l'étude des éléments et artefacts restants de la révolution infustrielle.

Marion Duquerroy, Ruines modernes et paysages postindustriels : l'exemple britannique
Keith Falconer

02. SIGILS :

Cercle magique traduisant une intention, une émotion. Le dessin obéit aux codes de sorcelleries du domaine utilisé, et sa puissance est issue de l’allographie et de la volonté de l’incantateur.
Le sigil peut être local (cercle de protection, d’invocation, d’incantation)
Ou porté (pendentif, amulette)

03. Dessins industriels porteurs d’une charge mystique hermétique à l’amateurisme, vestige d’une ancienne activité commerciale et technique
Future archéology

04.De quelle manière apparaîtrons-nous aux yeux des générations futures?

05. Elasticité du sens
Transposable
Contenu sémantique
Sémiotique
La sémiotique doit s’émanciper et se libérer des signes pour reconstruire la figure dynamique pour rendre compte de la production de l’idée. Proces virtuel de la production d’un message par l’intégration indépendante de ses composantes. Dans l’idée exprimée par un message existe aussi l’intenté qui se déploie sur un champ différent, lorsque l’on passe de signes au message etc

06.FONDERIES
DURANTON
SICFOND
BP10
69631 VENISSIEUX
A l'intention de Mr Morel
Villeurbanne, le 23 JUIN 1986

Messieurs,

Concernant l'éxécution de notre Cde d'outillage 543546, veuillez trouver ci-joint notre plan :

SUPPORT INFERIEUR 980069 indice E
approuvé par notre Service Technique , ainsi que votre plan.

Vous en souhaitant bonne réception,

07. Noogénèse, du grec noos = psyché (âme, esprit, pensée, conscience)

08.Une archéologie intuitive et fictionnelle est réalisée à partir de ces matériaux récupérés dans l’usine. On pourrait parler d’archéologie d’anticipation, où l’analyse amateur d’éléments de l’anthropocène est réalisée dans l’optique d’une présentation à un tiers situé peut-être dans un autre espace temps, indéterminé (futur proche? autre planète? à qui s’adresse ces recompositions?) et compose un nouveau thésaurus formel issu de la décontextualisation et d’une interprétation poétique de ses objets.

09.On parle de PSEUDOMORPHOSE lorsque l’extérieur, forme physique d’une entité persiste tandis que l’intérieur et sa composante devient autre. (Lorsque du bois se fossilise et fait place à la silice tandis que son apparence extérieur évolque une forme qui n’est plus. )
Logiques d’hypernymie et d’hyponymie, certains objets et signes privés de leur sens sont désormais ouverts à l’interprétation.
Une opposition entre le sophos et la matière

10.Effectuer une colligation entre les différentes pièces conçues pour ainsi déployer une nouvelle mythologie.
10.B.En chimie, la colligation est la formation d’un liaison covalente par réaction entre deux radicaux

11.Invoquer un langage et un vocabulaire de formes qui va évoquer une dystopie contemporaine, un écosystème de pièces qui par leur résonnance évoquera une fiction se déployant spatialement et temporellement. Architectures futuristes extirpées de plans de pièces techniques ou activation divinatoire.

12.Capillarité : Morphologie sonore poreuse et visqueuse, qui adhère systématiquement à la surface du volume à l'intérieur duquel il est joué.

12.Géophonie : Eruptions volcaniques, tempêtes, fortes pluies, chutes d'eau, etc. ou Biophonique (comme dans foret tropicale)

13.DES VOIX MULTIPLES Nadine Schütz

Un dialogue imaginaire polyphonique en temps réel
"Il semble qu'on peut conclure la vitesse de la voix et des autres bruits par le moyen de l'Echo."
"(...) Cet écho n'est pas si naturel, que le peuple s'imagine; car ce n'est, ni laproximité des fosses, ni celle de la rivière qui cause cette réflexion de voix si agréable qu'on y admire, mais bien la forme, et la disposition artificielle du lieu; ce qui arrivera infailliblement, et toujours aux endroits qui seront ordonnés de la même sorte.

"Grâce à un son continu, comme la musique des oiseaux, ou le son d'une cascade, l'âme du contemplateur est réveillée en permanence, et son attention est attirée sur les différentes beautés de l'endroit devant lui.

14.Acoustic Niche Hypothesis : Considere que les espèces qui vivent dans une communauté cherchent de réduire les effets dela superposition des fréquences et de la superposition temporelle pour éviter des superositions nuisibles qui rendraient confuse la communication intra-espèces.

15.Emiliano Battistini, CHANGEMENT DE L'ENVIRONNEMENT, CHANGEMNENT De l'ECOUTE. REFLEXIONS SEMIOTIQUES INTRODUCTIVES A UNE ECOLOGIE SENSIBLE

16.Roland Barthes, Ecoute 1982

17.L'écoute des indices, l'écoute des signes et l'écoute de l'écoute même ou "signifiance".
La séléction auditive ou intelligence de l'espace

18.Biosphère, concept élaboré par Vladimir Vernadski pour décrire tout l'ensemble des êtres vivants. la sémiosphère, concept proposé par le sémioticien et culturologue Jurij Lotman pour indiquer l'espace de vie et d'échange des significations à l'intérieur d'une culture. Hypertrophie sémiotique. Inflation sémiortique.

19.Overload de la phonosphère. Con-Fondre

20.Au niveau perceptif on ne peut plus distinguer le rapport entre fond et figure : le fond a gagné tout l'espace perceptif, comme disait Barthes, et on est en face d'un tout in-différencié. Par le fait squ'au niveau perceptif et plus en général sémiotique, le sens naît avec les différences, la perte des différences nous amène vers une perte du sens : si nos sens sont affectés, nous ne pouvons plus produire des significations et, enfin, nous ne savons plus ou aller, dans quelle directin nous diriger. La relation entre les trois significations de "sens" organe, signifié, direction - est compromise

21.Deux formes d'existence du non-sens, Modèle catastrophiste.
1. Le continu : une succession monotone régie par la nécessité. effet de sens : excès de cohésion : le "désémantisé", la routine.
2. Le non continu : une succession non monotone, régie par le non nécéssaire, I.E par des choix. Effet de sens : le mélodique (la fantaisie)
3. Le discontinu : une succession chaotique régie par le hasard. Effet de sens : exces de dispersion, l'insensé (les accidents)
4. Le non discontinu : une succession non chaotique régie par le non aléatoire, i.E par un ordre. Effet de sens :l'harmonique (l'habitude).
Deux formes d'émergence du sens, modele constructiviste.
La continuité nécéssaire de l'arrière plan amène à un effet de désémentisation, alors que la discontinuité hasardeuse du vacarme entraine une effet d'insensé : l'exces de routine représentée par l'arriere plan et l'exces des accidents sonore qui composent le vacarme amènent tous deux à la perte du sens.

22.Si on pert l'écoute on perd aussi la voix,
et avec la voix disparaissent aussi les droits,
les droits d'être-vivant.

23.Eugenio Turri : le paysage "n'est que l'expression finale d'une société et par conséquent les lois pour le gouverner doivent descvendre d'une attitude différente par rapport àl'environnement de vie des êtres humains. Ceux-ci devraient trouver en eux-même des modalités différentes d'opérer : ce qui est possible avec une charge d'autoréflexion et d'auto-compréhension plus importante, dans le cadre d'une vision capable de souder d'une façon plus harmonieuse d'être humain à la nature, le particulier au gnéral, l'individu au colelctif, le passé auprésent.

24.L’installation plurielle recompose une mythologie ésotérique autour de la pièce SUPPORT INFERIEUR 980069 indice E datée du 23 juin 1986 et de son contexte : architecture, échanges épistolaires, historique économique des entreprises, matériaux présents sur site.

lien video