Greenboots

Figurine imprimée en céramide, Video, 1920x1080, 4’45

2017-2019

“Green Boots est le surnom donné au corps non identifié d’un alpiniste devenu un repère pour les expéditions s’attaquant à l’Everest. Le terme anglais Green Boots (« bottes vertes ») provient de la couleur des lourdes chaussures de montagne que le corps porte encore, si marquante que, pour bien des grimpeurs, Green Boots est devenu un repère sur la voie d’accès nord menant au sommet. Toutes les expéditions en provenance du versant tibétain passent en effet près de la petite alcôve rocheuse sous laquelle il repose, à près de 8 460 mètres d’altitude, entre le camp VI et les trois ressauts qui marquent les derniers obstacles de l’ascension.” (Wikipédia)

Cette fi gure devenue symbolique est ici réimplantée au sein d’un jeu vidéo de ski en monde ouvert via la recréation du personnage. Filmé dans son nouvel environement, Greenboots est ressuscité au sein du jeu. L’appropriation de cette histoire, et la superposition de ce personnage avec celui, qui, fictif et mis en scène et manipulé, permettent de recréer des bribes, des fragments de décor, des morceaux de ce qui pourrait être l’histoire, fl oue mais existante, de cette personne décédée lors de son ascension et devenue emblème pour ses pairs. Une fi gurine est imprimée, construite à partir d’un scan 3D obtenu lors de la chute du personnage au sein du jeu vidéo.



Vues d'installation lors de l'exposition Antropotechniche, Gallerie Metronom @Modène, Italie.

Lien vidéo